• Les Menuisiers Rosemar

Pose de fenêtre : quelle est la meilleure option ?

Quels sont les différents types de pose ? Quelle est la solution la plus économique, la plus écologique et celle qui garantit la plus grande surface vitrée ? Les Menuisiers Rosemar répondent à vos questions !

Le confinement est venu rappeler aux particuliers l’importance de disposer d’un intérieur lumineux et bien isolé. Si la qualité des fenêtres est primordiale, celle de la pose l’est tout autant, un détail pourtant souvent sous-estimé. Déperdition d’énergie, manque de lumière, exposition aux nuisances sonores… Même avec le meilleur produit du marché, vous ne serez pas à l’abri de désagréments si la pose est mauvaise. Heureusement, plusieurs options s’offrent à vous.

Option 1 : la rénovation, plus économique mais moins qualitative Ce type de pose de fenêtre est le plus simple sur le plan technique. Il suffit à l’artisan de retirer les ouvrants (ou vantaux) et de poser la nouvelle fenêtre sur le cadre existant. Cette technique peut même être utilisée partout, à condition que la menuiserie n’ait pas trop souffert de l’usure du temps. Autre avantage : elle constitue l’option la plus économique. Rapide, elle est aussi la plus rentable pour l’artisan qui peut poser 6 à 7 fenêtres en une seule journée. C’est pourquoi nombre d’entre eux utilisent aujourd’hui exclusivement cette méthode et tenteront de vous convaincre qu’elle est la plus adaptée à vos besoins. Mais attention aux beaux discours, la rénovation présente plusieurs inconvénients. En posant simplement la nouvelle menuiserie à la place de l’ancienne sans autre adaptation majeure : Vous perdez de l’espace et donc de la lumière, ce qui n’était sûrement pas votre objectif en vous lançant dans ce projet ; Votre isolation thermique ne sera pas totalement efficace et la déperdition de chaleur fera grimper votre facture d’électricité (sans parler du coût écologique de cette option !) ; le rendu final sera moins esthétique.

Rénovation avec délignement du cadre, propre aux Menuisiers Rosemar.

C’est pourquoi chez les Menuisiers Rosemar, nous avons choisi d’affiner un peu cette technique afin d’offrir un meilleur résultat à nos clients. “Nous pratiquons la semi-dépose totale qui consiste à démonter le cadran et à déligner la fenêtre pour gagner un maximum d’espace sur le mur et le cadre” explique Arnis, artisan-poseur chez les Menuisiers Rosemar. Un bon moyen de gagner en luminosité, en isolation pour un résultat final plus esthétique par rapport à une rénovation classique.

Option numéro 2 : la dépose totale, le nec plus ultra ! Vous souhaitez accroître encore les bénéfices d’un changement de vos fenêtres ? La dépose totale est la solution qu’il vous faut ! Cette technique implique tout d’abord de retirer l’ensemble des éléments de la fenêtre à remplacer : les ouvrants, les dormants et le cadre. Elle laisse ensuite plus de souplesse pour agrandir au maximum la surface vitrée et soigner l’étanchéité, tout en offrant une esthétique plus harmonieuse.

Mais attention, selon votre appartement et le type de mur de votre pièce, 3 types de dépose totale sont possibles :

Infographie des différents types de poses

La pose en applique (ou en doublage) Elle est pratiquée lorsque le mur est recouvert d’un doublage, telle qu’une plaque de plâtre. Le cadre va alors pouvoir se poser directement sur la maçonnerie, permettant d’obtenir la surface vitrée la plus large possible et de maximiser ainsi le gain en luminosité. Chez les Menuisiers Rosemar, nous effectuons la pose en applique sur tout type de surface, ce qui nous démarque de la plupart de nos concurrents.

La pose en feuillure Cette pose est utilisée lorsque la maçonnerie dispose d’encoches dans lesquelles fixer les fenêtres, cas fréquent à Paris dans les immeubles haussmanniens. Il suffit alors de retirer l’ancien dormant pour mettre le nouveau, ce qui permet de conserver une surface vitrée similaire à la précédente sans perdre en luminosité. Il est ensuite possible d’habiller le contour de la fenêtre pour un rendu plus esthétique.

La pose en feuillure

La pose en tunnel Cette option plus complexe implique de venir poser la fenêtre dans l’épaisseur du mur. Problème : le cadran empiétera sur la surface vitrée et limitera l’isolation et les possibilités d’habillage. Ce n’est pas la technique que nous recommandons à nos clients. Sans surprise, ces techniques de dépose totale sont plus complexes et plus chronophages qu’une simple rénovation... Elles sont donc aussi moins rentables pour un artisan qui pourra difficilement poser plus de 3 fenêtres par jour. “Malgré cela, nous invitons toujours nos clients à faire ce choix car nous considérons qu’il s’agit de la seule option capable de répondre à nos exigences en matière de qualité, d’amélioration de l’enveloppe thermique des bâtiments et donc d’écologie” relève Arnis.

Quid du prix ?


La plupart des artisans vous affirmeront que cette technique est trop coûteuse et tenteront de vous convaincre de lui préférer une simple rénovation. En réalité, ce n’est pas toujours le cas ! Chez les Menuisiers Rosemar, nous avons par exemple choisi de réduire au maximum nos marges sur la pose pour limiter le coût total de la pose de fenêtre : seulement 100€ de plus qu’une rénovation pour la dépose et la pose et 40€ supplémentaires pour le produit, des tarifs bien plus avantageux que la plupart de nos concurrents qui pratiquent aussi la dépose totale. Vous voulez en savoir plus ? Contactez-nous !