• Les Menuisiers Rosemar

Moins de Black Friday, plus de solidarité.

Dernière mise à jour : janv. 27

Depuis le mois de Mars de cette année, nous avons tous vécu une période éprouvante à de nombreux niveaux. Nous avons donc pris une décision visant à nous solidariser de tous les commerçants en difficulté.


Pour les raisons sanitaires que nous connaissons, il a été mis en question la liberté de chacun de consommer et d’acheter ce qu’il souhaite, de se déplacer et d’être assuré de bonnes conditions sanitaires. Ceci à donc mis et continue de mettre la survie de nombreux de nos commerces de quartiers et professions artisanales et indépendantes en danger.


En tant qu’Artisans Menuisiers, acteurs d’une profession millénaire et indispensable en tout temps, nous sommes particulièrement solidaires des commerces et des artisans en difficulté.


Deux mains tendus.
Plus de Solidarité.

Aujourd’hui, nous avons chacun une responsabilité claire dans l’écriture du monde que nous souhaitons bâtir, le monde que nous souhaitons demain.


Cette année, et compte tenu de la situation exceptionnelle face à laquelle nous faisons bloc, nous avons donc décidé de bannir toutes opérations commerciales ou promotionnelles liées au “Black Friday”, pour toutes les raisons que nous exposons ici.


Au-delà du geste, c’est un engagement symbolique que nous souhaitions prendre, et que nous sommes heureux de défendre en notre nom, mais aussi en celui du secteur Artisan.


Pour une entreprise comme la nôtre, engagée dans la lutte contre le réchauffement climatique et pour la responsabilisation de chacun des acteurs, la consommation effrénée du Black Friday va à l'encontre des valeurs que nous véhiculons, basées sur une consommation raisonnée, respectueuse de l'environnement, de notre empreinte thermique et carbone.


Aussi, nous ne proposerons pas d’offre spéciale, ou de réductions durant cette période, notamment car nous sommes engagés toute l’année, pour des prix justes au quotidien, plutôt que des prix cassés, une ou deux fois par an seulement.


Si vous achetez vendredi un produit -70 %, ne l'avez-vous pas acheté 70 % trop cher la veille ? Si vous pouvez l’acquérir à -70 %, celui qui l’a fabriqué est-il payé à -70 % aussi ?


Nous espérons sincèrement que chacun des acteurs de nos villes et quartiers puissent reprendre leurs places respectives, et que chacun pourra retrouver une activité normale.


Enfin, et par-dessus tout, nous espérons que chacun d’entre vous se portera du mieux qu’il soit, pour que nous puissions nous retrouver prochainement dans les meilleures conditions possibles.

8 vues0 commentaire